Bandeau
Ânes du Québec
Pour l’amour des ânes

Refuge pour ânes, conseil, formation, coaching, livre sur l’âne

lien vers le forum
Attila

Attila, une magnifique ânesse, curieuse, intelligente mais un peu sauvage.

Article mis en ligne le 16 novembre 2015

par christian
logo imprimer

  Fiche d’Attila

Nom de l’âne : Attila
Sexe : Ânesse
Date de naissance : 2000 ?
Elle a certainement quelques années de plus.
Arrivée au Val à l’âne 25 avril 2003
Taille : 120 cm
Poids : 250 kg
Robe : Noire avec le ventre blanc
Lieu de naissance : Rapides des Joachim ?
Père : Inconnu
Mère : Inconnu
Caractère : Dominante, curieuse, intelligente, prudente
Éducation :
Caractéristique : Âne commun
Ressemble à un âne Normand
Origine : Achetée
Historique

 Trois d’un coup !

Je me rends chez un amoureux des ânes qui possède un petit troupeau d’ânes gris qu’il soigne avec amour. Comme tous les ans, il ne veut pas me vendre ses bébés, ce que je comprends fort bien, mais m’indique une ferme où il y aurait deux mamans à vendre, une de douze ans et sa fille de cinq ans. On saute sur son téléphone et on prend aussitôt rendez-vous pour acheter les ânesses.

Le lendemain soir, on arrive dans la ferme à la tombée de la nuit. Personne, un mot sur la porte nous indique que les ânes sont près des granges et nous invite à aller les voir. Je pars explorer les parcs avoisinants et je ne vois que chevaux et moutons. Je me mets à penser ’’âne ’’ je balaie du regard les environs et je vois une grange avec une ouverture sombre et béante qui me regarde d’un oeil noir au milieu d’un océan de boue. Une cachette idéale pour des ânes timides... Je m’approche et découvre six yeux curieux qui me dévisagent dans l’obscurité. Je rentre dans le bâtiment et avec douceur, pousse les mamans vers l’extérieur. La maman et ses deux grandes filles sortent. La maman est un peu décrépie et déplumée et elle fait bien plus que les douze ans qu’on lui prête, mais elle est gentille et pas trop peureuse, mais les filles sont magnifiques. Noir, poils mi-longs, museau blanc, style âne du Berry. Très costaude, très bien charpentée, une est calme et gentille, elle se laisse caresser, l’autre nerveuse, curieuse et inquiète.

On attend l’arrivée du propriétaire et je découvre avec surprise que c’est mon maréchal-ferrant ! Il m’apprend qu’en réalité les trois sont à vendre et je traite l’affaire illico presto.

 Le transport

Le lendemain, je débarque en début d’après-midi avec une bétaillère. Le maréchal ferrant ouvre les portes du parc et attire les ânes vers la bétaillère avec un seau d’avoine. La maman, gourmande rentre toute seule, suivie de la fille la plus calme (5 ans), la jeune de 3 ans, la plus costaude des trois, l’angoissée-nerveuse, entre ensuite sans trop de difficultés ! incroyable !

 Arrivée au Val à l’âne

Je les mets dans le parc d’hiver avec mon troupeau de femelles, tout irait pour le mieux si la fille de trois ans ne passait pas son temps à montrer son derrière à ses copines et à leur donner des coups de pied pour leur voler leur bouffe ! La maman et la fille de 5 ans sont calmes et douces et aiment les caresses et les carottes. La fille de trois ans est curieuse, elle renifle les mains tendues, mais dès qu’un doigt bouge, elle détale ! Impossible de les nourrir ensemble, je dois veiller à faire plusieurs tas, car la ’’trois ans ’’ est trop embêtante.
Au bout de deux semaines, la situation est inchangée et je surprends la ’trois ans ’’ en train de donner des coups de pied à une maman enceinte ! inacceptable ! Je décide de l’exiler dans le parc avec Cloclo et Moka. Après maintes manœuvres dignes d’un grand stratège, j’arrive à la séparer de la mère et de la frangine et à la mettre avec ses deux nouveaux copains. Elle fait moins la fière... Du coup, maman et cinq ans sympathisent avec les autres copines et mangent ensemble !

 Borgia ou comment nommer une ânesse... !

Bon, quelle galère, trois noms à donner et un manque d’inspiration terrible. Soudain, une illumination ! la terrible empoisonneuse, l’empêcheuse de tourner en rond, un seul nom pourrait lui convenir, Borgia ! Et voilà que la terrible ex ’’trois ans ’’ devient Borgia ! Mais je dois l’isoler, car elle terrorise les autres mamans. Je la mets avec les hongres. Et là, rebelote, elle se met à semer la terreur chez eux aussi !!! De Borgia, je décide de la nommer Attila...
Encore deux à nommer...
Peu de temps plus tard, tout naturellement, deux noms s’imposent pour ’’cinq ans ’’ et sa maman. ’’Cinq ans’’ deviendra Margot et Maman deviendra Grâce. Margot est devenue une des plus gentilles et affectueuses ânesses du Val à l’âne. Elle a eu de gros problèmes de sabots et qui ont nécessité des soins lourd et coûteux.
Elle a fait le bonheur des habitants du Val à l’âne. Imaginer une énorme boule d’amour et de tendresse poilue et sur pattes. Avide de caresses, affectueuse, elle était toujours là pour donner son affection sans limite. Bonne mère elle a fait de magnifiques ânons. Elle est morte tuée par la foudre une belle journée d’automne, le jour de la fête du travail. Son petit, orphelin à trois mois a été adopté par la gentille Joséphine qui a nourrit deux ânons de son lait. Grâce a retrouvé la forme, sa forme et ses poils.Tranquille, elle a passé de beaux moments avec les enfants, elle adorait les caresses.
Est morte de vieillesse une fin d’automne, une mort, douce et paisible, sans souffrance.

 Attila

Attila est une ânesse racée et magnifique. Intelligente, curieuse, de parfaite conformation, elle est devenue plus calme et se laisse approcher avec un peu de patience. Elle fait des ânons magnifiques.
Il a fallu plusieurs années pour gagner sa confiance, curieuse, elle approchait mais gardait toujours ses distances. Maintenant elle est familière et se laisse caresser.
Intelligente, forte, elle serait une magnifique ânesse pour le travail. Lorsque je la sentirais prête, j’essaierai de l’éduquer.

Elle a été adoptée par des amoureux des ânes et vit maintenant dans un troupeau d’ânesse.

Forum
Répondre à cet article

Vos dons

Pour l’année 2017
240 $
Pour l’année 2016 :
1664 $
Pour l’année 2015 :
1355 $

Le refuge me coute environ 5500 $ (sans compter les heures, les frais de bâtiments, clôtures, taxes...) par an et je n’ai AUCUN financement

Merci pour votre aide

Dans la même rubrique

Barney et Câline
le 19 novembre 2015
par christian
Cléo et Mabelle
le 17 novembre 2015
par christian
Duchesse
le 17 novembre 2015
par christian
Euréka
le 16 novembre 2015
par christian
Agnès
le 5 novembre 2015
par christian

Actus

Nourrir son âne en hiver - le foin en balle carrée

La balle carré est idéale pour nourrir les ânes en hiver. Quelle quantité (...)

Kwashiorkor et sevrage précoce de l’ânon

Chez les humains, le kwashiorkor est un syndrome de malnutrition (...)

Cartes de voeux et de Noël

Carte de voeux et de Noël avec des ânes du Val à l’âne à télécharger

L’éducation de Paul

Paul est un âne qui a vécu 15 ans avec des chevaux et des vaches. Il est (...)

Garou et Julietta

Samedi 30 mai, nous avons eu la joie d’accueillir deux nouveaux amis. Deux (...)

Ânes et chevaux ensembles ? Est-ce une bonne idée ?

Donnez pour compagnon à un cheval, un âne, est ce une bonne idée ? Pour le (...)

Chocolat

Depuis le 19 octobre, vers 15 h, Chocolat, un magnifique petit âne coupé (...)

Bella, la mule

Bella une mule ( croisement entre un âne et une jument) de 8 ans qui a été (...)

Massacre des ânes par millions pour des remèdes chinois

L’âne est en danger partout dans le monde.

Après avoir massacré la (...)

Le robinet hors gel

En hiver, les ânes boivent beaucoup, car ils mangent de la nourriture sèche, (...)

Sites favoris

Proverbe - A dur âne, dur aiguillon.

pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs

RSS

2015-2017 © Ânes du Québec - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.44
Hébergeur : Voillemont Christian
Soutenir par un don