Bandeau
Ânes du Québec
Pour l’amour des ânes

Refuge pour ânes, conseil, formation, coaching, livre sur l’âne

Duchesse

Une splendide ânesse aux pieds fragiles

Article mis en ligne le 17 novembre 2015

par christian
logo imprimer
  Sommaire  

Sur la vidéo, vous pouvez observer Duchesse qui prend un bain.

 Fiche de Duchesse

Nom de l’âne : Duchesse
Sexe : Ânesse
Date de naissance : inconnue
Arrivée au Val à l’âne avril 2005
Taille : 132
Poids : 300 kg
Robe : Noire, ventre blanc
Lieu de naissance : Lac St Jean
Père : Firmin origine Texas
Mère : Inconnue origine Texas
Caractère : Douce, gentille, craintive
Éducation : sans
Caractéristique : Ressemble à un grand noir du Berry
Âne commun
Origine : Don

 Historique

À son arrivée, elle avait des fourbures importantes. Elle refusait toutes caresses, tout contact, sauf de femmes et d’enfants. Elle refusait tous soins de sabots. Maintenant, elle est sociable et très affectueuse.

Le téléphone sonne, on me propose une très grande ânesse avec de gros problèmes de pieds. Elle est loin, mais ses propriétaires peuvent me l’approcher de moitié. Je vais la chercher et je découvre une magnifique ânesse style grand noir du Berry. Le transport se passe sans problèmes et les soucis commencent à son arrivée.

Elle refuse de se laisser approcher sauf par des femmes et enfants et pire, elle peut à peine marcher. Ses sabots son en mauvais état, elle refusait de se laisser soigner et elle semble avoir de gros soucis de fourbure. Le maréchal-ferrant fait ce qu’il peut. Elle refuse de se laisser toucher les pieds et rue violemment. Avec de la douceur et de la patience, le maréchal-ferrant arrive à lui faire les 4 pattes, un exploit ! Par contre, elle a d’énormes problèmes de locomotion.

Le vétérinaire l’examine. Pour lui, il n’y a rien à faire, faut piquer, elle restera infirme. Je refuse, je la mets dans un enclos de 10 m2 au calme, mais à côté des copines pour qu’elle évite de marcher et je la mets au foin. Au bout de deux semaines, elle va mieux et retrouve en partie l’usage de ses jambes. Les semaines passent, elle se fait des amies dans le troupeau et petit à petit retrouve sa mobilité perdue. Dès qu’elle a du grain ou de la nourriture un peu riche, elle rechute. Elle est condamnée au foin et à des pâturages pauvres à vie. Maintenant, elle vit paisiblement avec ses amies et est devenue très familière. Elle n’a plus peur des hommes, adore les caresses et à une vie paisible et tranquille.

Ses anciennes propriétaires sont venues la voir plusieurs fois et sont heureuses de voir comment elle s’épanouit ici. Voir une ânesse condamnée renaître est pour nous une des plus grandes récompenses.
Sa grande taille impressionne, sa gentillesse étonne, c’est une belle ânesse qui ne laisse personne indifférent. Peut-être nous fera-t-elle de beaux ânons aussi beaux qu’elle. Ils seront parfaits pour faire de l’équitation ou des travaux agricoles.

Tous les hiver, à la moindre suralimentation, en cas de foin trop riche, la sanction est immédiate, fourbure !

Il faut donc bien la surveiller car fourbure = âne couché.
Âne couché par moins 20 ou par moins 30 = âne en danger de mort !

À l’avenir, j’envisage un deuxième parc d’hiver pour les ânes à surveiller et ayant des besoins alimentaires différents du reste du troupeau.


Forum
Répondre à cet article
Proverbe - A laver la tête d’un âne l’on y perd que sa lessive.

pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs

RSS

2015-2017 © Ânes du Québec - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.59
Hébergeur : Voillemont Christian
Soutenir par un don