Ce matin, les deux grandes ânesses grises du refuge du Val à l’âne ont été mises en adoption.

Elles sont parties à 35 km du refuge dans un joli endroit et vont être choyées.
Capucine est la Maman de Mimosa.
Mimosa est de constitution fragile, a eu de graves problèmes pulmonaires avant sa venue au refuge. Elle a aussi un sabot très difficile à entretenir. L’avant du sabot est très épais, tellement que 4 maréchaux ferrant successifs ce sont succédé cette dernière année sans réussir à le tailler. Trop épais pour leur pince, trop dur ! Et le Sabot poussait, poussait…
La personne qui l’a adopté a réussi en deux séances à le remettre à moitié bien. Encore quelques semaines et il devrait presque bien.

Cette année, on manque de paille. Mimosa et Capucine étaient les «  castors  » du Val à l’âne et dévoraient abris, poteaux… dès qu’elles manquaient de paille. Dans leur nouveau logis, elles auront paille à volonté et un bois ou elle pourront grignoter à leur aise.

Je suis toujours très triste quand je vois partir mes chéries en adoption.

Elles sont proches, je pourrais aller les voir.