Bandeau
Ânes du Québec
Pour l’amour des ânes

Refuge pour ânes, conseil, formation, coaching, livre sur l’âne

lien vers le forum
WWOOFING au Québec

Faire du WWOOFING, c’est partager la vie d’une famille sur leur ferme. Apprendre à jardiner, récolter, fendre le bois, faire mille et un petits travaux, vivre de la terre. C’est offrir de son temps et ses mains, en échange de cet apprentissage, d’un toit et de son pain quotidien.

Article mis en ligne le 1er novembre 2015
dernière modification le 20 novembre 2015

par christian
logo imprimer

Depuis 2002, nous recevons des wwoofeurs pour nous aider à entretenir notre grand potager familial bio et nos massifs de fleurs.
Ici tout ce fait naturellement, sans produits chimiques et avec des techniques traditionnelles éprouvées.

 Entrevue sur le WWOOFING et sur le Val à l’âne à Radio Canada

Dans l’émission Bernier et Cie, nous avons été reçus dans les tudios de Radio Canada à Ottawa pour une entrevue sur le Val à l’âne et sur le WWOOFING.
Vous pourrez entendre l’entrevue de Christian et d’Audrey, la wwoofeuse sur le site de Radio-Canada entrevue du 15 août 2008.

 Le WWOOFING au Val à l’âne :

En 2001 nous avons découvert le WWoofing en « rescapant » une wwoofeuse en détresse dans une ferme près de chez nous. Nous nous sommes inscrit et depuis nous recevons des personnes selon le concept du WWOOFING depuis 2002. Dans le WWOOFING, la norme de ’’travail bénévole ’’est de 6 heures par jours, plus participation à la vie domestique (repas, vaisselle, balais...). Chez nous on s’aligne à ça sauf la fin de semaine où l’on fait ’’service minimum ’’ (juste soins des animaux) soit 1/2h à 1 h sauf imprévu.
Et le week-end on pratique des loisirs, canoë, ballade, chasse photo, visite de musée ou rien...
Chez nous l’ambiance est familiale et dans 80 % des cas les personnes deviennent de bons amis. Le travail n’est pas épuisant, car il ne s’agit pas d’une exploitation agricole commerciale, mais juste de l’entretien des jardins et bâtiments. On donne également les formations nécessaires quand besoin est.
Nous sommes situées en bordure de rivière (canoë, pêche, baignade), d’une piste cyclable et à proximité de forêts (randonnées) en pleine nature, mais loin de tous villages (6 et 10 km). Il faut donc aimer un relatif isolement.

 La saison de WWOOFING va d’avril à octobre

La majorité du travail est facile et à la portée de tous. 90 % des activités se font dans la plantation et l’entretien puis les récoltes du potager familial et des massif de fleurs.
C’est à partir d’avril que l’on commence à préparer les sols, apporter la fumure, labourer, planter... ensuite il faut entretenir les plantations jusqu’aux récoltes, vider le fumier de l’étable, éduquer les ânes, réparations de clôtures... Les travaux agricoles sont prioritaires, mais lorsqu’il y a peu à faire, on peut travailler à d’autres menus travaux.

 La Saison de WWOOFING hivernale

Il n’y a comme travaux agricoles que nourrir les animaux, ramasser le fumier soit de 30 min à 1 h par jour.
Vous devrez donc participer aux travaux domestiques, devoirs des enfants...
Éventuellement, si vous êtes bon en correction de texte, vous pourrez participer aux mises à jour des sites web.

 Exigences :

Aimer une vie saine, tranquille et naturelle, être sociable, pas de tabac ou de drogue, être apte au travail et avoir une bonne motivation, être enthousiaste...
Qualités demandées : être sociable, courageux, travailleur, aimer la nature, aimer travailler à l’extérieur quelque soit le temps (pluie, chaleur, soleil), avoir bon caractère, aimer les animaux et les enfants, être en bonne condition physique et mentale, esprit d’initiative et autonome.

 Durée :

Quand et le temps que vous voulez sauf s’il y a déjà un autre stagiaire, on en prend qu’un à la fois.
En échange de votre aide, vous êtes accueillit comme un membre de la famille, on vous forme, nourrit, loge et vous participez à nos loisirs, on vous fait visiter la région.
On cherche avant tout du calme, de la tranquillité et de l’harmonie, sans stress avec des personnes harmonieuses et sans problèmes.
Certains restent quelques semaines, d’autres quelques mois. Nous avons eu plusieurs personnes qui sont restées plus de 6 mois. Certains reviennent chaque année depuis nos tout débuts.

 Infos sur le WWOOFING au Canada

http://www.wwoof.ca

Depuis quelques années, nous restons parfois de longues périodes sans personne, car des WWOOFEURS qui avaient réservé des périodes ont ’’oublié’’ de venir et n’ont plus jamais donné de nouvelles. C’est assez indélicat, car nous avons refusé d’autres personnes motivées croyant la période prise. Nous signalons donc à l’organisme qui gère le WWOOFING toute indélicatesse.

Pour réserver votre période, un numéro de wwoofing valide vous sera demandé ainsi que vos coordonnées téléphonique pour un entretien de motivation.


Forum
Répondre à cet article

Vos dons

Pour l’année 2017
400 $
Pour l’année 2016 :
1664 $
Pour l’année 2015 :
1355 $

Le refuge me coute environ 5500 $ (sans compter les heures, les frais de bâtiments, clôtures, taxes...) par an et je n’ai AUCUN financement

Merci pour votre aide

Dans la même rubrique

Actus

Cartes de voeux et de Noël

Carte de voeux et de Noël avec des ânes du Val à l’âne à télécharger

Massacre des ânes par millions pour des remèdes chinois

L’âne est en danger partout dans le monde.

Après avoir massacré la (...)

Bella, la mule

Bella une mule ( croisement entre un âne et une jument) de 8 ans qui a été (...)

Chocolat

Depuis le 19 octobre, vers 15 h, Chocolat, un magnifique petit âne coupé (...)

Ânes et chevaux ensembles ? Est-ce une bonne idée ?

Donnez pour compagnon à un cheval, un âne, est ce une bonne idée ? Pour le (...)

Sites favoris

Proverbe - A rude âne, rude ânier.

pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs

RSS

2015-2017 © Ânes du Québec - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.22
Hébergeur : Voillemont Christian
Soutenir par un don