L’âne et la clôture électrique
Habituer un âne aux clôtures électriques
Les dangers des clôtures électriques pour l’âne
Article mis en ligne le 1er novembre 2016

par christian
Noter cet article :
0 vote

La clôture électrique est une source constante de désagréments. Pour les ânes, il faut mettre deux rangs de fil, avec un seul rang, ils vont passer dessous ou dessus.

 Fiabilité des clôtures électriques

Je considère les clôtures électrique comme non fiable. Entre les animaux sauvages qui l’arrachent, les herbes qui poussent, le verglas, la neige, les pannes d’électricités, les court circuit, je perd des heures à les vérifier et à chaque intempéries, je dois les vérifier. La végétation pousse, l’envahit et ensuite elle est moins efficace. En hiver elle est encore moins fiable. Dans la minute qui suit les pannes j’ai eu des ânes téméraires dehors.
Je n’utilise donc la clôture électrique que pour faire des subdivisions dans des parcs clos par du grillage. Ainsi en cas de panne, les ânes ne peuvent pas s’évader.

 Les ânes et les clôtures électriques.

Les ânes cassent souvent les fils. Les ânes peuvent s’enfuir, se prendre dans le fil, être mutilés et en mourir. En automne, en hiver, les ânes ont un poil épais et ils trouveront toujours le moyen de la passer. Ils finiront sur la route avec tous les dangers que cela représente. Pour les ânons le danger est énorme. Ils ne respectent que rarement les clôtures électriques, ils ont la bourre tellement épaisse qu’ils passent dessous sans soucis. Je connais
un petit ânon de quelques jours qui a failli périr car il a passé la clôture électrique et n’a pu revenir pour téter sa maman. Il s’est vite affaibli et a été sauvé de justesse. Un autre qui a eu moins de chance est resté couché au sol sous une clôture. Il est mort d’électrocution.

La clôture électrique est pratique pour subdiviser un champ en plusieurs parcelles pour faire une rotation de pâturage mais ne devrait jamais être utilisée comme clôture principale.

 Habituer les ânes aux clôtures électriques.

Mettre l’âne dans un enclos grillagé, de petite taille avec un rang de fil électrique qui le divise en deux. Dans l’autre partie, un peu de foin peut être laissé pour tenter l’âne... il faut régler la hauteur du fil selon selon la taille de l’âne. Au début, prévoyez une électrification normale. Le but est de faire en sorte que l’âne se méfie de la clôture électrique et l’évite. j’ai vu des ânes mordre le fil à pleine dent... ou le tester en le reniflant avec prudence, passer dessous, passer en force pour casser le fil. Si l’âne respecte la clôture, tout va bien. Si il ne respecte pas, augmenter le voltage. l’âne devrait bien vite respecter la clôture.

Certains ânes, sautent la clôture ou passent dessous rapidement. Dans ce cas, il faut mettre deux fils pour l’entrainer.

Certains ânes quoiqu’on fasse, passeront. Pour eux, ils faut juste des clôtures en grillage.