L’ORIGINE DES ÂNES DU QUÉBEC
Article mis en ligne le 3 décembre 2016
dernière modification le 4 décembre 2016

par christian
Noter cet article :
0 vote

Les ânes de la Nouvelle-France provenaient de France.
La France compte de nombreuses races d’ânes avec des particularités différentes.
De nos jours, les ânes sont beaucoup métissés. Il n’y a plus de races d’ânes particulières, mais un savant mélange de toutes ces races que l’on appelle « âne commun ». Un pays comme la France qui compte huit races d’ânes enregistrés a dans son cheptel une grande majorité d’ânes communs.
Seuls 7 % des ânes en France sont « de race ». Race ou pas, les ânes communs ont les mêmes qualités et travaillent aussi bien.

En Amérique du Nord, on classe les ânes en catégories selon leur taille.

  • Les grands (1m30 aux minimums)
  •  Les moyens (de 1m10 à 1m25)
  •  Les petits (de 90 cm à 1m05).
  •  Les miniatures (inférieur à 90 cm)

On retrouve dans les ânes du Québec beaucoup de traits de certaines des espèces suivantes :

 L’âne du Cotentin :

Il était utilisé pour le transport, travaux agricoles.

Il mesure 1,35 m au maximum pour le mâle à 1,30 m pour la femelle. Il a une robe gris souris, cendrée, tourterelle, ou bleutée ornée d’une croix de saint André noire et peut avoir des zébrures sur les membres.

Le grand noir du Berry : Animal de trait, il était utilisé pour tirer les péniches sur les chemins de halage. Il logeait dans la péniche. Il était aussi utilisé pour les travaux agricoles, la vigne, le maraîchage. Il est très apprécié pour la randonnée de nos jours. C’est un âne de grande taille (1,35 à 1,45 m au garrot pour le mâle et 1,30 à 1,40 pour la femelle). La robe, à poil ras, est uniformément foncée, bai brun à noir pangaré (bai brun foncé), avec le ventre gris clair.

Ane du Cotentin à l’écomusée du Pays de Rennes
Source : Wikimedia Eponimm

 L’âne des Pyrénées

Polyvalent, il est utilisé aussi bien pour le bât que pour l’attelage et pour la production mulassière. C’est un âne montagnard apprécié pour sa robustesse. Les plus grands peuvent atteindre 1.60m. Sa robe est brun foncé ou noire. Il y a deux types :
Le type Gascon, trapu, mesure entre 1,20 m et 1,35 m.
Le type Catalan, fin et élégant de taille, est supérieure à 1,35 m.

Présentation d’un âne des Pyrénées attelé - Salon international de l’agriculture 2014, Paris, France
Source : Wikimedia, Éponimm

 L’âne bourbonnais.

Un âne fort et bien équilibré très utilisé en agriculture. Il mesure de 1.18 à 1.32 m. Sa robe va de brun à brun foncé ou chocolat avec croix de saint André.

Présentation de deux ânes Bourbonnais - Salon international de l’agriculture 2013, Paris, France
Source : wikimedia, éponimm

 L’âne Normand

De taille moyenne et polyvalent, il a été aussi bien utilisé pour le transport du lait que pour les travaux de la ferme, le maraîchage ou encore faire le marché ou porter le linge au lavoir. Il mesure de 1.10 à 1.25 m et sa robe est bai ou bai brun avec ou sans zébrures avec croix de saint André.

Présentation d’un âne normand bâté - Salon international de l’agriculture 2013, Paris, France
Source : wikimedia, eponimm

 L’âne de Provence

L’âne des bergers. Il gardait et accompagnait les troupeaux de moutons et lors des déplacements, il transportait la nourriture et le matériel des bergers. Il mesure de 1.17 à 1.30 m. Sa robe est gris clair à gris tourterelle avec la croix de saint André noire.

Âne de Provence ou âne de berger avec son maître au pastrage
Source : wikimedia, Amage9

 Le Baudet du Poitou

C’est la plus ancienne des races d’ânes. Il doit sa popularité à la qualité des mules qu’il engendre. Il mesure de 1,35 à 1,55 m. Il a une fourrure très épaisse et laineuse qui peut pendre jusqu’au sol. Il est de couleur bai brun.

Deux baudets du Poitou en culotte, à Saint-Martin-de-Ré.
Source : Wikimedia, Jiel

 L’âne corse

Au XVIIIe siècle, l’âne corse ne dépassait pas 98 cm. Il était très utilisé dans les mines, en montagne… Actuellement, l’âne corse mesure entre 1,17 m et 1,24 m.

AUTRES ORIGINES DES ÂNES DU QUÉBEC.

Par les États-Unis, le Mexique et certaines anciennes colonies espagnoles sont arrivés au Québec :

 L’âne catalan, le Mammouth :

L’âne catalan est un âne de grande taille utilisé pour faire des mules. Le roi d’Espagne en a offert plusieurs à George Washington, qui élevait des mules. Ils sont à l’origine du « Mammoth Jack » américain. Si l’âne Catalan mesure 1,35 m pour les femelles, 1,45 m pour les mâles, le Mammouth fait au minimum 1,50 mètre !

çAne Catalan, salon de l’agriculture, Paris, 2013
Source wikimedia, eponimm
Romulus, un Mammouth américain
Source : Wikimedia, pyellott

 L’âne andalou :

Âne espagnol originaire d’Égypte, il se caractérise par un caractère très tranquille, il a une robe gris clair et un poil fin et court. Apprécié en randonnée, monté ou attelé, il est puissant et robuste. Il mesure de 1,40 m à 1,55 m.

Âne Andalou
Source : wikimedia, ivan_salvia

 L’âne blanc d’Égypte :

Très courant en Afrique du Nord, on en rencontre parfois au Québec ou en Ontario. Il est à l’origine de plusieurs races européennes.

Âne blanc d’Égypte utilisé pour des travaux agricoles.

Parmi les ânes du Val à l’âne et au cours de vos balades dans les campagnes québécoises, vous pourrez reconnaître les traits d’ânes du Cotentin, de grands noirs du Berry, d’ânes Andalou, d’ânes d’Égypte, d’ânes Corses et en cherchant bien de toutes les races décrites ci-dessus !