Le bâtage, la randonnée
Article mis en ligne le 24 mars 2017

par christian
Noter cet article :
0 vote

Un bât est un dispositif permettant le port de lourdes charges par l’âne, le cheval ou le buffle, utilisés comme bête de somme.

Traditionnellement fabriqué en bois, il est généralement monté sur deux arçons dont la forme épouse le dos de l’animal qui est protégé par deux coussins de paille entourés de toile. Le bât est fixé grâce à une sangle de cuir ajustable serrée sur son ventre. Deux autres sangles passant sous la queue et le cou servent à éviter glissement du bât et de la charge vers l’avant ou l’arrière. L’angle d’ouverture du bât, la précision du sanglage, le dispositif de matelassage sont destinés à éviter les blessures par frottement.

Des accessoires spécifiques pouvaient être utilisés tels des arceaux en fer pour le transport du bois de chauffage ou de sacs. Ces arceaux étaient insérés dans un trou creusé au bas de chaque montant. Des arceaux analogues repliables pouvaient être fixés à demeure de chaque côté du bât. Il existait aussi des paniers pour charges spécifiques, des outres adaptées ou encore des cacolets pour le transport des personnes. Une corde de 6 à 8 mètres était enroulée en réserve autour des X d’arçon (Armature de la selle, formée de deux arcades, le pommeau et le troussequin, reliées entre elles) de façon à bloquer la charge si nécessaire. Des tortoirs, également en bois, contribuaient au blocage maximum de la corde et donc de la charge.

Suivant sa taille un âne bâté peut transporter de 50 à 90 kg (bât compris) de charge en terrain raboteux mais pas pentu.

Il existe de nombreux types de bâts plus ou moins résistants. Un bât qui permet le transport d’une personne assise à la manière d’une selle est appelé un bât-selle. Un système de cordes, courroies et tortoirs permet d’assujettir et équilibrer la charge sans qu’elle bouge sur l’animal. Le poids d’un bât traditionnel varie de 12 à 20 kg.

Les bâts modernes pèsent moins car réalisés en matériaux de synthèse, de plus les arçons sont plus courts. Source wikipedia

L’âne, en raison de sa constitution, est conçu pour porter des charges sur son dos au moyen d’un bât. Il est utilisé pour cela depuis la plus haute antiquité. de nos jours, en terrain montagneux, dans des pays pauvre, il est toujours utilisé comme animal de bât pour le transport de marchandises. Au fil des siècles, il a porté du bois de chauffage, rentré les récoltes, apporté le grain au moulin, transporté le lait, le fromage, le linge au lavoir, le matériel du berger lors des transhumances, le minerai dans les mines.

L’âne est un porteur infatigable. Il montre toutes ses qualités en montagne où il peut gravir des chemins escarpés en étant lourdement chargé.

De nos jours il a trouvé une nouvelle vocation, Il est très apprécié par les randonneurs. Compagnon de voyage, il peut porter les effets de plusieurs personnes sur des centaines, voire des milliers de kilomètres

Un âne bâté pour le transport et le commerce des fleurs à Myconos.
Source wikimedia usager : Fotograf : Heiko Gorski (Moonshadow)