Bandeau
Ânes du Québec
Pour l’amour des ânes

Refuge pour ânes, conseil, formation, coaching, livre sur l’âne

logo article ou rubrique
Le Hongre
Chocolat
Un adorable âne miniature

Libre pour Parrainage et adoption : Chocolat est un âne miniature, hongre, adorable et très câlin.

Article mis en ligne le 20 octobre 2016
Dernière modification le 27 juillet 2018

par christian

Libre pour Parrainage et adoption : Chocolat est un âne miniature, hongre, adorable et très câlin.

Depuis le 19 octobre 2016, vers 15 h, Chocolat, un magnifique petit âne coupé (hongre) est arrivé au refuge amené par Geneviève qui ne peut pas le garder. Elle est à fait plus de 6 heures de route pour nous l’amener. Beaucoup d’émotions, Geneviève est très triste de se séparer de son Bébé. Nous l’avons gâté, mis au régime et il est devenu un adorable compagnon.

Chocolat est un gentil Nânâne ! Il n’a aucune méchanceté. Chocolat est un âne adorable, gentil totalement dépourvu d’agressivité ! Il est était un peu timide à son arrivée, mais il est vite devenu familier.

Voici son histoire :

Le 19 octobre 2016, vers 15 h, Chocolat, un magnifique petit âne coupé (hongre) est arrivé au refuge amené par Geneviève qui ne peut pas le garder. Elle est à fait plus de 6 heures de route pour nous l’amener. Beaucoup d’émotions, Geneviève est très triste de se séparer de son Bébé. Nous en prendrons soin. Il a vécu dans une colonie de vacances avant d’être adopté par Geneviève. Puis petit à petit il est devenu agressif. Il ruait et mordait et a renversé son ânier en lui mettant les pattes sur les épaules. Au lieu de le vendre, en ayant peur qu’il blesse quelqu’un et qu’il soit piqué, il a été donné au Val à l’âne pour que son avenir soit assuré. C’est un très beau geste, noble qui démontre un grand amour pour les animaux. Grâce à cela, Chocolat a de nouveau amis et a une vie paisible et heureuse.

Une arrivée houleuse

À son arrivée, Chocolat ruait dans la remorque et tapait dans ses côtés avec force. Je n’ai jamais vu ça. C’était peu rassurant ! On l’a laissé se calmer puis on l’a amené dans le Parc d’hiver ou l’attendait les anciennes du troupeau, les sages qui font du troupeau un modèle de tranquillité. Ici les ânes sont tous calmes et apaisent le pire des ânes rebelle ! Chocolat est resté un peu à l’écart. Molly et Sissi sont venues le voir, le sentir. Il a rué sans méchanceté, pour les écarter, plusieurs fois, elles ont insisté et il s’est laissé sentir et c’est tenu à l’écart.

Puis nous avons fait entrer les hongres. Paul, Charlie, Garou… avec un peu d’appréhension.
Garou ou Charlie aurait dû un peu le chahuter. Charlie en particulier a été coupé trop tard, il a gardé un certain esprit de dominance qui c’est beaucoup atténué depuis son arrivée mais qui est toujours présent. Cela peut donc occasionner des arrivées houleuses comme ce fût le cas à l’arrivée de Garou. J’ai rééduqué Charlie pour l’apaiser. Avec Chocolat, rien, que du bonheur ! Aucun problème. Charlie c’est bien comporté.

Quelques heures plus tard, Mimosa et lui étaient copain. Mimosa s’est instauré « sa protectrice », il la suit partout et elle veille a son intégration. Il suit les autres ânes aux champs et commence à devenir familier.

Je ne cherche jamais le contact avec un nouvel âne. Je l’observe, je le regarde, je le laisse venir. Je n’interviens qu’en cas de soucis. Hé bien 24 h après son arrivée, il est venu me voir pour des timides caresses. Il m’a senti le bout des doigts, c’est laissé un peu caresser.

Il avait un gros problème de surpoids qui c’est régler tout seul en quelques mois. Ce problème le rendait nerveux, voire agressif mais un régime plus le contact du troupeau l’a apaisé.

À son arrivée, il semblait ne pas connaître les clôtures électriques et les a testées dès son arrivée. Un beau choc au museau… Il n’a pas aimé… Il c’est vengé en coupant un fil de séparation de mes parcs d’été qui n’était pas connecté…

Je suis toujours étonné de voir à quelle vitesse un âne mis dans un troupeau bien géré et harmonieux redevient gentil et doux, même un âne agressif, sauvage ou qui a subit de mauvais traitements. Attention, je classe les étalons à part…

Comme il était mur pour son éducation, je l’ai isolé selon ma méthode, phase deux et en 48 h, il est devenu totalement doux et affectueux. Maintenant, il cherche le contact et les caresses à chaque visite.


Soutenir par un don