Le 15 juin, j’ai ouvert mon deuxième pâturage. Le premier exposé au sud et sablonneux était totalement brouté. Les ânes sont maintenant dans un champs exposé au nord, argileux avec un marais, un bois et on de quoi brouter jusqu’en septembre.

Tout va bien sinon quelques frictions en chocolat et Charlie lors des chaleurs des ânesses.

On va les voir tous les jours. Ils nous font milles câlins.

Mimosa est maigre. Je l’ai donc mise dans un parc à part ou elle peut manger de la bonne herbe à profusion et elle a tous les jours une bonne dose d’orge roulé mélangé à du mais écrasé. Elle a un bloc de minéraux à disposition. J’aimerai qu"elle se remplume un peu avant l’hiver.