De l’aide pour nos ânes ou chevaux
Article mis en ligne le 26 mars 2020

par christian

LES CONSÉQUENCES DU COVID-19 POUR LES ÂNES ET LES CHEVAUX

Si vous connaissez des centres équestres, des refuges pour équins des centres de réadaptations pour équins…ils sont sans aucun doute comme moi. À cause des restrictions dues au Covid-19, ils ont perdu 50 % à 100 % de leurs revenues que se soit par la perte de cours, ateliers, formation ou salons équestre qui se trouve être de la pub pour nos activités d’été et de l’année a venir. Par contre il nous faudra quand même acheter le foin, la litière, payer le forgeron et le vétérinaire pour CHACUNE de nos bêtes. Nous sommes pour la majorité des travailleurs autonomes mais «  non reconnue comme tel  » car nous promulguons du loisir. Nous aussi avons besoins d’aide et cela permettra de ne pas abandonner nos animaux parce que nous ne pourrons plus les entretenir convenablement, ce qui va à l’encontre de ce que nous demande le M.A.P.A.Q.

Vous pouvez remplir ce formulaire et le renvoyer à : Émilie Paré-Baronnet : emiliepb hotmail.com qui va nous représenter auprès du gouvernement

FICHE DE RENSEIGNEMENT (Pour demander de l'aide pour nos ânes ou nos chevaux et mulets, 14 ko)