Les pâturages des ânes sont entièrement clos avec des clôtures en grillage. Il y a des subdivisions faites avec des clôtures électriques.

J’ouvre un parc que j’ai laissé pour nourrir mes ânes en automne. Les ânes savent qu’ils vont s’y gaver de bonnes choses, comme tous les automnes, et me réclamaient à grands cris son ouverture chaque fois qu’ils me voyaient passer devant la porte du parc.

Je leur ouvre le parc. Ils doivent traverser un couloir de quatre mètres de long par deux de large pour y arriver. Sissi le prend, Chocolat ensuite suivi du mulet. Arrivé au milieu du couloir, pour une obscure raison, le mulet se met à courir, fonçant dans les clôtures électriques et arrachant un bon 30 mètres de fils ! Poteaux tordus, isolateurs arrachés et cassés, fils trainant au sol, la situation est critique !

J’arrive avec bien du mal à remettre le mulet, Sissi et chocolat dans leur parc et je répare la clôture.

Deux jours plus tard, je refais une tentative. J’ouvre cette fois une grande porte de 3 mètres de large et tout ce passe bien cette fois.
10 minutes plus tard, Sissi ?, Molly ? forcent une clôture électrique et m’arrachent cette fois 10 mètres de clôture ! incompréhensible !

Je les ressors du parc, répare la clôture à nouveau.

En m’en allant, je vais pour ouvrir une porte en métal et là c’est moi qui me fais électrocuter !
J’inspecte, vérifie… il semble que quelque part un fil électrique touche la clôture ce qui crée un cours circuit … une nouvelle galère, je regarderais quand la pluie cessera.

Je hais les clôtures électriques…