On ouvre ! et ramassage de crottes.

Un âne blessé aux pattes en hiver est un âne en danger. Pour éviter les blessures, on ramasse les crottes qui deviennent dure comme de la pierre dedans et dehors ! Texte et vidéo conseil

Article mis en ligne le 28 décembre 2017
dernière modification le 14 décembre 2019

par christian

Ce matin, j’ai attendu que le soleil soit assez haut et chaud pour libérer les ânes.
La nuit a été très froide. Moins qu’hier, il n’a fait que moins 27.
Ce matin c’était gris et glacial.
Vers 9h30, avec le soleil, être dehors devenait agréable malgré les moins 25.
J’ai ouvert les portes et les ânes, Molly en tête, sont sortis.

Ils avançaient prudemment, les crottins gelé, dur comme de la pierre jonchent le sol et ils ont peurs de se tordre le pied.

C’est pour cela, qu’en hiver, je ramasse les crottins sur les chemins, sur l’aire d’alimentation et dans l’âsinerie.