Cette année, c’est l’année des tempêtes !

Cela n’arrête pas. Vent, neige, verglas, poudrerie… Depuis 15 jours, une tempête chasse l’autre.
La neige ne s’accumule pas, car le vent souvent fort chasse la neige au loin.

J’ai quand même dû mettre en marche mon chasse-neige deux fois par semaine pour refaire les allées et les accès.

Les ânes lors des tempêtes restent sagement dans le bâtiment et sortent à la moindre accalmie.

Nourrir les ânes en pleine tempête est souvent «  sportif  ». Il faut lutter contre le vent, éviter de laisser partir le foin au vent et casser la glace dans les bacs, mettre de l’eau plusieurs fois par jour…

Les mangeoires sont abritées et quel que soit le temps, ils y viennent. Sauf en fin de semaine dernière ou le vent était tellement fort qu’il m’était impossible de leur amener ! Tout ce serait envolé ! Moi avec ! Heureusement, le vent est tombé en fin d’après midi et j’ai profité de l’accalmie pour les nourrir.

J’utilise le stock de foin qui est dans la grange, bien à l’abri. C est bien plus facile pour moi !

Ce qui reste du foin sous la bâche sera pour le printemps.