J’ai ouvert un petit parc fermé depuis un an à la voracité de mes Cadichons.
Ils se sont régalés !
Il y avait des herbes, des broussailles parfois plus hautes qu’eux.
En dehors des verges d’or qu’ils ignorent, ils ont tout dévorés à pleines dents !